Site Overlay

Taille James Gandolfini

La Taille de James Gandolfini

taille James Gandolfini

Taille: …m

Américaine

La taille de James Gandolfini est de …m.

1. D’où vient James Gandolfini ?

Si vous disposez d’ouvrages ou d’articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l’article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références »

2. Que peut-on savoir sur James Gandolfini ?

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?

3. Quels sont les projets de James Gandolfini ?

James Gandolfini, crédité sous son nom complet James Joseph Gandolfini au début de son parcours, est un acteur et producteur américain, voyant le jour le 18 septembre 1961 à Westwood, dans le New Jersey, et mort le 19 juin 2013 à Rome.

4. Des rencontres et collaborations de James Gandolfini ?

Il est principalement connu pour avoir incarné Tony Soprano, parrain de la mafia italo-américaine du New-Jersey, dans la série télévisée Les Soprano, diffusée sur HBO de 1999 à 2007. Il gagnepour ce rôle trois Emmy Awards, trois Screen actors guild awards et un Golden Globe.

Au cinéma, ses rôles les plus célèbres sont un mafieux Acolyte de Marcones dans Le Dernier Samaritain, Virgil dans True Romance, le lieutenant Bobby Dougherty dans USS Alabama et le maire de New York dans L’Attaque du métro 123. Il a également travaillé le rôle d’un cascadeur dans la comédie Get Shorty et prêté sa voix à l’impulsif « Wild Thing Carol » dans le film d’aventures Max et les Maximonstres. Pour sa prestation dans la comédie dramatique All About Albert, Gandolfini a reçu à titre posthume de nombreux éloges critiques et distinctions, dont une nomination au Screen Actors Guild et au Boston Society of Film Critics Award du best acteur dans un second rôle.

En 2007, James Gandolfini produit Alive Day Memories: Home from Iraq, un documentaire dans lequel il a interviewé des anciens combattants blessés de la Guerre en Irak, et en 2010, Wartorn: 1861-2010, qui examine l’impact du syndrome de stress post-traumatique des soldats et des familles dans plusieurs guerres dans l’histoire américaine de 1861 à 2010.

James Joseph Gandolfini, Jr. voit le jour le 18 septembre 1961 à Westwood, dans le New Jersey. Sa mère, Santa (née Penna), cantinière d’école, est née aux États-Unis, et a grandi à Naples, en Italie. Son père, James Gandolfini Sr., originaire de Borgotaro est maçon puis gardien-chef de la Paramus Catholic High School dans le New Jersey,. Il obtient la médaille Purple Heart au cours de la Seconde Guerre mondiale. Ses parents sont de fervents catholiques et parlent l’italien à la maison. En raison de l’influence de ses parents, il développe un fort sentiment d’être italien et visite régulièrement l’Italie,. Il a deux sœurs,.

James Gandolfini grandit à Park Ridge, New Jersey, et est diplômé de Park Ridge High School en 1979, où il a pratiqué le basket-ball et travaillé dans des pièces de théâtres scolaires et recevait le titre de «Class Flirt» dans son album de finissants. Il obtient un diplôme en communication de l’université Rutgers, à New Brunswick en 1982, où il a travaillé comme videur dans un pub sur le campus. James Gandolfini a également travaillé comme barman et manager de boîte de nuit avant de s’engager dans la carrière d’acteur. Il est introduit dans le métier d’acteur comme un jeune homme vivant à New York, quand il a accompagné son ami Roger Bart à une classe de la technique de Meisner où il a étudié pendant deux ans dans la classe de Kathryn Gately au The Gately Poole Conservatory. Lors de son passage à l’émission Inside the Actors Studio, Gandolfini a cité Mean Streets comme l’un des films qui l’a le plus influencé.

En 1992, il joue six semaines à Broadway dans la pièce Sur les Quais. L’un de ses premiers rôles au cinéma est celui de Virgil, homme de main brutal de la mafia, dans le thriller True Romance écrit par Quentin Tarantino et réalisé par Tony Scott, sorti en 1993. C’est Tom Sizemore, qui devait l’incarner avant d’obtenir un autre rôle, qui a recommandé Gandolfini pour incarner Virgil. Très impliqué dans le projet, il insista auprès de Patricia Arquette, actrice principale du film, de réellement lui planter un tire-bouchon dans le pied lors de la scène où leurs deux personnages se battent, afin qu’il ressente vraiment la douleur. Arquette refuse et c’est finalement un assistant de production qui plante un compas dans le pied de Gandolfini devant l’insistance de l’acteur. Malgré un échec commercial lors de sa sortie en salles, True Romance est bien accueilli par la critique, et est qui devient au fil des années un film culte,,. L’année suivante, il tient le rôle de Ben Pinkwater, un homme gentil en apparence qui s’avère être un gangster russe, dans le thriller Terminal Velocity, qui ne rencontre pas son public. En 1994, il tourne le film francophone Le Nouveau Monde d’Alain Corneau, dans lequel il joue un sous-officer américain s’installant dans une base militaire en France dans les années 1950.

C’est en 1995 qu’il obtient ses deux premiers succès au box-office : il est à l’affiche du thriller USS Alabama, pour lequel il tourne pour la deuxième fois sous la direction de Tony Scott après True Romance. Dans ce film, il incarne le lieutenant Bobby Dougherty se trouvant dans un sous-marin où une lutte entre deux officiers, incarnés respectivement par Denzel Washington et Gene Hackman, sur l’interprétation contradictoire d’un ordre de tir de missiles nucléaires, sévit. Quelques mois plus tard, il prête ses traits à Bear, un ex-cascadeur barbu et garde du corps d’un trafiquant de drogue dans la comédie Get Shorty, dans lequel il rencontre celui qui était son inspiration dans le métier, John Travolta, avec lequel il va se lier d’amitié. Entre 1996 et 1998, il enchaîne les films tels que La Jurée, où il joue le rôle d’un exécuteur de la mafia avec une conscience, le drame policier Dans l’ombre de Manhattan de Sidney Lumet, Le Témoin du Mal, retrouvant Denzel Washington, le drame Les Puissants et le thriller 8MM de Joel Schumacher, dans lequel il incarne le principal antagoniste.

C’est à la télévision que James Gandolfini va se faire véritablement connaître du grand public, grâce au rôle de Tony Soprano dans la série Les Soprano, créée par David Chase, obtenant pour la première fois le rôle principal. La série narre l’histoire de Tony Soprano, mafieux du New Jersey, qui a du mal à concilier les intérêts de sa famille et ceux de l’organisation criminelle qu’il dirige, tout en suivant une thérapie en raison de sa dépression et ses crises d’angoisses. Gandolfini a été invité à passer une audition pour le rôle de Tony Soprano après que la directrice de casting, Susan Fitzgerald, a vu un petit clip de sa prestation dans le film True Romance. Il obtient le rôle et le pilote est financé par la chaîne HBO et tourné en 1997, mais doit attendre un an pour que HBO commande une saison de treize épisodes,.

Le premier épisode, Égarement, est diffusé pour la première fois sur les écrans américains le 10 janvier 1999 sur HBO, ce qui fit des Soprano la seconde série télévisée dramatique d’une heure produite par HBO, la première étant le drame carcéral Oz. La série obtient un grand succès critique et public,, elle devient la série câblée ayant connu le plus grand succès financier de l’histoire de la télévision et a fréquemment été décrite par les critiques comme étant la plus grande série télévisée de tous les temps,.

La série connaîtra six saisons entre 1999 et 2007. La prestation de Gandolfini est saluée puisqu’il gagneà trois reprises l’Emmy Award du best acteur dans une série dramatique et une fois le Golden Globe dans la même catégorie. Le magazine Entertainment Weekly a classé le personnage de Tony Soprano à la 42e place des plus grandes icônes télé de tous les temps. En plus des récompenses qu’il a gagnées, Gandolfini a reçu de nombreuses nominations et deux SAG Awards de la beste distribution d’ensemble pour une série. Gandolfini n’a pas hésité à reverser une partie de son salaire des Soprano, qui a doublé après négociation avant la mise en chantier de la cinquième saison, en donnant des parts à plusieurs membres de la team,.

Parallèlement aux Soprano, James Gandolfini continue de tourner pour le cinéma, se retrouvant à l’affiche de six films durant la période de diffusion de la série. En 2001, il obtient de bonnes critiques pour son rôle de tueur à gages homosexuel dans la comédie Le Mexicain,,,, dans lequel il partage la vedette avec Brad Pitt et Julia Roberts. C’est l’actrice, ayant suggéré le nom de Gandolfini, qui a insisté pour le faire engager sur le film,,. Le film obtient un succès commercial et la prestation de Gandolfini est considérée comme l’un de ses plus grands rôles. L’année suivante, il fait un crochet dans l’univers des frères Coen dans The Barber, dans lequel il joue l’amant de Frances McDormand, qui malgré un échec commercial, est bien reçu par la critique. La même année, il incarne le strict directeur d’une prison militaire et antagoniste principal dans Le Dernier Château, dans lequel il tient tête à Robert Redford,. Le film obtient des critiques mitigées et un énorme échec commercial. Ses films suivants, Famille à louer, Les Fous du roi et Cœurs perdus ne rencontrent pas le public escompté.

En 2007, Gandolfini produit un documentaire avec HBO portant sur les anciens combattants de la guerre d’Irak blessés et leur dévouement à l’Amérique tout en examinant les coûts physiques et émotionnels de la guerre. Gandolfini a interviewé dix soldats survivants, qui ont révélé leurs pensées sur les défis auxquels ils sont confrontés pour se réinsérer dans la société et la vie de famille. Ils ont également réfléchi à leurs souvenirs du jour où ils ont échappé de justesse à la mort et à ce que la vie a pu être dans d’autres circonstances. La même année, Gandolfini revient à HBO en tant que producteur exécutif du documentaire Alive Day Memories: Home From Iraq, son premier projet après Les Soprano et la première production de sa compagnie Attaboy Films, créée en 2006 avec partenaire de production Alexandra Ryan.

Après avoir produit les deux documentaires pour HBO en 2007, James Gandolfini fait son retour au théâtre avec la pièce Le Dieu du carnage de Yasmina Reza, travaillée à Broadway, dans laquelle il partage la vedette avec Marcia Gay Harden, Jeff Daniels et Hope Davis. Il a été nommé au Tony dans la catégorie Meilleure performance par un acteur principal pour son rôle dans la pièce. En 2009, il fait son retour au cinéma en incarnant le rôle du maire de New York dans le film d’action L’Attaque du métro 123, réalisé par Tony Scott, dans lequel il retrouve John Travolta après Get Shorty, She’s So Lovely et Cœurs perdus, et Denzel Washington après USS Alabama et Le Témoin du mal. Les critiques sont mitigées et le film ne rencontre pas d’énorme succès au box-office. La même année, il incarne un militaire dans la comédie britannique acclamée par la critique In the Loop.

En 2010, Gandolfini produit un autre documentaire avec HBO, qui a analysé les effets du stress post-traumatique dans toute l’histoire américaine, de 1861 à 2010, présentant des interviews de militaires américains sur leur perception du TSPT et comment ils tentent d’aider les soldats touchés. Des lettres de soldats de la guerre civile américaine et de la Première Guerre mondiale qui ont été touchés par le SSPT sont examinées, ainsi que des entrevues avec des soldats touchés par le TSPT et leurs familles. La même année, il tient le rôle d’un homme ayant perdu sa fille prenant sous son aile une jeune strip-teaseuse dans Welcome to the Rileys qui, malgré une audience limitée, lui permet obtenir de bonnes critiques.

Gandolfini est producteur délégué du téléfilm de HBO sur Ernest Hemingway et sa relation avec Martha Gellhorn, dont le nom est Hemingway & Gellhorn (2012). Gandolfini retrouve le créateur des Soprano David Chase pour Not Fade Away (2012), une production axée sur la musique dans le New Jersey des années 1960, et le premier long métrage de ce dernier,.

Mots-clé:

taille de James Gandolfini, la taille de James Gandolfini, James Gandolfini taille

Style :

🎤 🎤

Trouvez la taille des autres artistes sur Quelle Taille