Salif

Salif

...ans

🍂

Salif est connu comme étant un chanteur rappeur francophone. En 1995, il fonde le crew Nysay avec un ami d'enfance, EXS, également issu de la cité du Pont de Sèvres. Il publie en 2001 son tout premier disque solo, Tous ensemble chacun pour soi, suivi de Boulogne Boy (2007), Prolongations (2008), Curriculum vital (2009) et Qui m'aime me suive (2010).

Le succès de Salif se manifeste notamment par ses collaborations avec des piliers de cette musique comme Akhenaton du crew IAM, Lino du crew Ärsenik, Sinik, Kool Shen du crew Suprême NTM ou des participations à des compilations (comme avec DJ Goldfingers pour Les yeux dans la banlieue, Hostile 2006, IV My People Mission, Indipendenza), il n'est que de lire la liste de ses apparitions ci-dessous pour en prendre la mesure.

D'origine malienne par son père et antillaise par sa mère, Salif est issu de la cité du Pont de Sèvres, à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine. Il commence son parcours artistique dans le rap en 1995 au sein du crew Nysay qu'il forme avec le rappeur EXS. Bien qu'âgés de seulement 13 ans, ils sont remarqués par le rappeur Zoxea et le collectif Beat De Boul, pionniers d'une nouvelle vague de rap en France : « C’était des mecs avec qui je traînais, on allait en concert ensemble, ça se faisait naturellement. On savait qui rappait ici et là dans Boulogne. Par exemple quand Salif et EXs sont venus nous voir, on les connaissait déjà, on savait qu’ils étaient sérieux », explique Zoxea. Pris en charge par le crew Lunatic, Nysay intègre l'équipe C 2 la balle en 1997 aux côtés de L'Skadrille, Bams et Ziko de La Brigade. Le crew participe à de nombreuses mixtapes (Opération coup de poing, Dontcha Flex 3, Néochrome, DJ Poska, Cut Killer, etc.) et compilations (L'Invincible Armada ou Beat De Boul dans la Ville, entre autres) et apparaît également sur plusieurs albums comme ceux de Bams ou L'Skadrille.

Salif se met alors en quête d'un label musical. A l'occasion de la tournée de Zoxea en 1999, il rencontre Kool Shen (du Suprême NTM) qui lui propose d'intégrer son collectif IV My People (composé notamment de Busta Flex, Lord Kossity et Zoxea). Salif signe alors le titre Eenie Meenie Miny Mo au côté de Lord Kossity, ce qui lui permet de faire ses preuves au sein du groupe. L'album de IV My People, dont le nom est Certifié conforme, sort l'année suivante (2000) ; il se vend à 100 000 exemplaires, certifié disque d'or.