Rohff

Rohff

...ans

ūüćā

Rohff, dont le nom de naissance est Housni Mkouboi, né le 15 décembre 1977, à Moroni, aux (Comores), est connu comme étant un chanteur rappeur franco-comorien.

Rohff a sorti neuf albums studio depuis 1999 ; leurs ventes cumulées s'élèvent à plus de 1 700 000 de disques. Il a également vendu plus de 1 600 000 singles dont 800 000 de l'un des plus gros tubes de 2002 en France, Qui est l'exemple ?, resté 34 semaines dans les classements dont trois semaines à la première place. Considéré comme l'un des plus grands rappeurs francophone de sa génération, il est également membre de la Mafia K'1 Fry.

Il publie son tout premier disque, Le Code de l'honneur, en d√©cembre 1999, o√Ļ l'on trouve entre autres le titre G√©n√©ration sacrifi√©e. Sorti en 2001, son second gros projet, La Vie avant la mort, se vend √† plus de 275¬†000 exemplaires (certifi√© disque d'or)¬†; c'est l'album le plus vendu de son parcours. En 2008, Rohff publie son cinqui√®me album, Le Code de l'horreur. Alors que ses deux pr√©c√©dentes Ňďuvres constituaient des albums doubles, il revient au format d'un album simple pour celui-ci. D√®s la premi√®re semaine, Le Code de l'horreur est certifi√© disque d'or en s'√©coulant √† 58¬†400 exemplaires¬†; il √©tablit ainsi un record dans le rap fran√ßais depuis les ann√©es 2000. Il atteindra Plus tard le score de 200¬†000 exemplaires. L'album est notamment salu√© par les critiques. Housni revient en 2010 avec son sixi√®me opus, La Cuenta¬†; relativement appr√©ci√© des critiques, il est certifi√© disque d'or et se vend √† 80¬†000 exemplaires. Apr√®s trois ans d'absence, le rappeur vitriot revient en 2013 avec son septi√®me album¬†: P.D.R.G. Il s'agit √† nouveau d'un double album, le troisi√®me de son parcours. L'opus offre notamment Dounia, morceau sans refrain d'environ huit minutes o√Ļ il donne sa vision du monde, comme il a coutume de le faire depuis le morceau G√©n√©ration sacrifi√©e, sur Le Code de l'honneur. P.D.R.G. se vend √† 37¬†000 exemplaires d√®s la premi√®re semaine.

Les parents de Housni se séparent après avoir mis au monde trois garçons (Housni, Jalloud et Ikbal)[réf. souhaitée]. Sa mère part chercher du travail en France. Housni passe les premières années de sa vie avec ses deux frères et sa grand-mère à Mbéni, au nord de la Grande Comore. En 1985, l'année de ses sept ans, il rejoint sa mère en France à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).