MC Janik

MC Janik

...ans

🍂

MC Janik, dont le nom de naissance est Janick Florentiny, né un 11 avril en Guadeloupe, est un chanteur, rappeur, et créateur de reggae et dancehall francophone. Il est pour la presse spécialisée, « une figure historique des sound-systems parisiens ».

MC Janik est né en Guadeloupe. Il commence son parcours en Martinique, en animant une émission sur la radio de la Cité Dillon. Il enchaîne l’année suivante sur la compilation Les Cool Sessions produite par Jimmy Jay, qui a travaillé avec des créateurs comme Mc Solaar. Il est découvert dans la compilation Rapattitude 2. En parallèle à ses premiers singles, l’créateur intègre un certain nombre de sound-systems : Neg’Kommando, High Fight (le sound de Polino, Daddy Nuttea, Tonton David, Féfé Typical, Don lickshot, Tiptop, Stand Tall, pour finir avec le Groovin’Sound auquel il appartient toujours en compagnie d'créateurs tels que Guy-Al MC, Supa Maya, Jah Mike, Dixie Culture. Il est durant les années 1990, l'un des créateurs les plus importants d'une musique plus urbaine aux accents rap.

MC Janik enchaîne avec un premier album qu’il enregistre à Waterhouse, en Jamaïque, chez King Jammys. Il enregistre ainsi MC Beaucoup pour le label Hibiscus. Les riddims de cet album ont été composés par MC Janik et son frère et ré-enregistrés par Mafia & Fluxy et Danny Brownie. MC Janik sort en 1998 MC Janik. Cette fois-ci la production est signée par Tyrone Downie, clavier des Wailers. L’album sort chez Hostile Records. Il fait à cette époque la première partie de l’ex-chanteur des Black Uhuru, Michael Rose et une tournée aux Antilles. Il fait également des featurings avec le Secteur Ä, et notamment sur le titre Un monde parfait extrait de l'album Quelques gouttes suffisent... de Ärsenik. Il réalise la compilation Combines qui réunit un grand nombre d’créateurs créoles parmi lesquelles Kulu Ganja, Matinda, Metal Sound, Real Killa, Djamatik, Azrsenicl, Pit Baccardi et Jacky des Nèg' Marrons.

En 2002 sort l’album T’inquiète... toujours produit par Tyrone Downie, avec en invité le crew The Robotiks. C’est Fatman qui se charge du mix final où il fait appel à Tiwony, Straika D, Jah Mike ou Guy-Al MC. Une blessure qu’il se fait en jouant au foot le prive d'une tournée où il comptait présenter son album au public.