Gérard Baste

Gérard Baste

...ans

🍂

Gérard Baste, dont le nom de naissance est Matthieu Balanca, né le 9 janvier 1973, est connu comme étant un chanteur rappeur et animateur de télévision francophone. Il est membre du crew Svinkels, et du collectif Le Klub des 7. Il découvre le hip-hop en 1986 lors d'un voyage en Espagne, où il aperçoit et admire un graffiti qu'il allait « voir tous les jours. »

En 2010, il participe à la bande originale du film Fatal en coécrivant certaines chansons. En septembre 2010, il publie avec son DJ Dr Vince la mixtape Save Yourself. Le 22 juin 2015, sortie d'une mixtape de Gérard Baste Dans mon slip – Volume 1. En novembre 2016, il sort son album Le Prince de la Vigne financé via une campagne de financement participatif.

Baste grandit dans le 1er arrondissement de Paris. Petit, il écoutait et appréciait le chanteur Renaud. Il découvre le hip-hop en 1986 lors d'un voyage en Espagne, où il aperçoit et admire un graffiti qu'il allait « voir tous les jours ». Le même été, en Tunisie, il achète deux cassettes pirates de Run-DMC et des Beastie Boys. À la rentrée la même année, il part acheter des albums de crews et créateurs de hip-hop comme Public Enemy, Eric B., Rakim et LL Cool J. « En quelques semaines, j’étais devenu un ouf de rap. Je me suis mis à tagger Baste. J’avais 14 ans », explique-t-il.

En 1997, il fonde avec Nikus Pokus, les Svinkels. Avant la formation du groupe, Baste confie : « Nikus et moi, on était dans deux bahuts du 4e. Moi j’étais à Charlemagne, lui à Sophie Germain. Quand on s’est rencontré, il commençait à écrire du rap, moi ça me tentait un peu. Faut savoir qu’à cette époque, tout ça était très à la mode pour les ados. C’était normal d’avoir un tag, de rapper et de faire du break. Xanax nous a rejoint, on avait plein d’amis en commun. On a commencé le crew à 18 ans, on devait être en 1ere. On s’est tout de suite appelé Svinkels. Deux mois après la création du groupe, on avait déjà des plans pour faire des concerts à Paris. » Le trio se lance dans des maquettes musicales. Après la publication d'un maxi dont le nom est Juste fais là !, le crew signe, grâce à Emmanuel de Burtel (fondateur du crew Because), au label Delabel où étaient notamment signés Rita Mitsouko, IAM et Nuttea.