East

East

...ans

🍂

East, dont le nom de naissance est Olivier Kponton (15 décembre 1969–3 février 1996), est connu comme étant un chanteur rappeur francophone. Actif au début des années 1990, le MC meurt lors d'un accident de scooter sur le chemin de Radio Nova. Pendant sa courte carrière, East s'associe avec des crews comme Alliance Ethnik, IAM et La Cliqua, et des créateurs comme Cut Killer et Dee Nasty. Il est considéré par la presse spécialisée comme un talent et l'un des activistes les plus connus du milieu hip-hop à ses débuts en France.

Kponton est originaire de Pantin, en Seine-Saint-Denis. Son père était togolais, et sa mère française. Il a un petit frère, Nicolas. Il passa onze ans de sa vie au Nigéria, où il apprit l'anglais, avant que sa famille retourna en France. Adolescent, il pratique le graffiti et le basketball.

East fait la publication de son tout premier maxi 45 tours en 1990, dont le nom est Le rap, ça tape, en featuring avec Reef-T. Il rencontre Cut Killer aux alentours de 1990–1991 ; ils forment ensemble un duo passionné de basketball et de rap. Il fait Plus tard les premières parties d'Alliance Ethnik en 1991, et d'IAM pour Le dragon s'éveille Tour en 1993. En 1993, avec Cut Killer, il apparaît en tant que figurant dans le film Métisse,. Il participe également avec sa chanson Here We Come sur l'album Deenastyle de Dee Nasty, publié en 1994. Dans un premier temps, East rappe uniquement en anglais, ne rappant que quelque temps après en français. Il appartient à l'époque au crew TOP (pour « Type Original de Poètes » ou "The Old Paris"), son crew de graffiti étant le TCS ("The Criminal Syndicat" (bien que le terme "Terrific Criminal Squad" était aussi utilisé) avec entre autres Veas et Eros). En 1995, il fonde le label Double H. « Double H concept s’est monté avec East, on voulait monter notre Assos Double H, un jour il a fait un texte, j’avais compris quasiment tout le texte, mais je ne comprenais pas le “double H” : il me dit “mais t’es bêtes ou quoi c’est Hip-Hop », explique Cut Killer. Il commence à animer ensuite la même année le Cut Killer Show sur Radio Nova. Cut Killer parvient plus tard à convaincre East de rapper exclusivement en français. Son dernier titre en anglais sera dans l'EP A finest fusion of black tempo. Peu avant sa mort, East préparait son tout premier disque solo, qui ne sortira finalement jamais et sera inachevé.

East meurt le 3 février 1996 à Paris dans un accident de scooter alors qu'il se rend à Radio Nova pour le Cut Killer Show. Le jour de l'accident, East prend son scooter pour se rendre à Radio Nova. En raison de la pluie, la chaussée est glissante. L'un de ses amis explique : « Apparemment, il n'allait pas vite, il a perdu le contrôle de son scooter et en glissant, son thorax est allé frapper une de ces barres de protection piétons qui empêchent de se garer. »